Le blog du Scrabble Plesséen

jeu.

28

déc.

2017

Dicorthophile !!!

Le Scrabble, c'est le plaisir de reconstituer des mots et de valoriser au mieux leur placement sur une grille.

 

Tout cela n'aurait guère d'intérêt s'il n'y avait leur signification, leur particularité, leur étymologie, etc. Notre langue est riche, complexe, truffée de difficultés orthographiques et grammaticales.

 

C'est pourquoi, j'ai eu envie de vous faire connaître le site DICORTHOPHILE.

 

Son auteur n'est pas un inconnu puisqu'il s'agit de Patrick Gagnard, scrabbleur Plesséen pendant de longues années et provisoirement (je l'espère) éloigné de notre cher club.

 

Patrick nous propose de partager sa passion des mots. Je vous invite à le rejoindre, à prendre connaissance de ses publications afin de, peut-être, scrabbler un peu plus intelligemment. ;-)

 

Voici le lien vers le site ICI

Pour les tweeteurs (ou twitteurs), cliquez ICI

 

1 commentaires

dim.

20

août

2017

Scrabble et extra-terrestre

Le Championnat du monde de Scrabble francophone s'est déroulé du 12 au 19 août à Martigny en Suisse.

 

Nigel Richards, joueur néo-zélandais ne parlant pas le français, s'y est imposé magistralement. Il a remporté l'épreuve individuelle, le blitz et les paires sans perdre le moindre point sur les 17 parties jouées !!!

 

Exploit phénoménal quand on sait qu'il a ingurgité l'Officiel du Scrabble (notre référentiel de mots autorisés) en quelques semaines seulement grâce à une mémoire photographique exceptionnelle.

 

Retrouvez les classements complets et les parties à rejouer sur le site de la Fédération Française de Scrabble ICI.

 

Voici également quelques articles de presse relatant l'évènement :

 

0 commentaires

dim.

15

nov.

2015

Quelques mots valables au 1er janvier 2016

En allant sur le site Anafolie qui permet de s'entraîner sur des listes de mots, j'ai repéré quelques verbes qui seront valables le 1er janvier prochain.

 

Alors en vrac comme ça, j'ai trouvé Sadiser, Sédater, Spiter et Spitter, Tchater, Tchouler, Googler, Googliser, Gonder (enfin !) et d'autres plus durs et pas connus, comme Gobeter, Panoter (intransitif), Phaser, Epouairer, Dépresser, Désaimer, Cabiner, Ecranter ou Ejarrer.

 

Relevons également avec un P Claper (Cf.Clapper), Détisser, Désaquer ou Dézaquer, Berdasser, Evacher, Pipeter et Pipetter, Pipoter, Slamer, Vapoter, Twitter ou Tweeter, Reclure, Réexposer, Revalider, Taffer, Textoter, Trekker, Tripper (intransitif - Cf.Triper).

 

Anafolie permet de composer également des anagrammes intéressantes : Incitez = Zincite, Cinabre = Cabiner, Déhaler = Harelde, Baignées = Gabésien, Lifting = Filting, Encarter = Ecranter, Courtage = Croutage, Résolus = Loseurs, Bénitier = Tibérien...

 

Vu également quelques mots tordus et qu'il va pas toujours être facile de retenir : Yezidi, Gyoza, Bothrops, Mujtahid, Qawwali, Tshiluba, Oénochoé...

 

Suis néanmoins parvenu à signer 28 mots sur 30, mais après 3h00 d'entraînement non-stop. Faut souffrir pour essayer d'être au niveau...

 

4 commentaires

sam.

25

juil.

2015

Quelques nouvelles anagrammes

Voici quelques anagrammes intéressantes avec les mots du nouvel ouvrage qui sera en vigueur au 1er janvier 2016 ! (en gras la nouvelle anagramme).

 

Bardots = Botsard

Chtarbé = Brachet

Fohnais = Fashion

Gogoles = Googles

 

Léguons = Lounges

Décrias = Sidecar

Orneras  = Serrano (pour les gens bons)

Paument = Putamen (dans notre cerveau)

Ballent = Netball

Inclues = Luciens

1 commentaires

sam.

25

juil.

2015

Que retenir de ce nouvel ODS 7 ?

1 500 nouveaux mots, aucun mot nouveau à lettres chères de 2 ou 3 lettres, 11 mots de 3 lettres , 43 de 4 (dont 19 à lettres chères), 93 de 5 (dont 27 à lettres chères) !

 

Pas mal de mots de vocabulaire familier, d'apocopes (appli pour application par exemple), de mots en rapport avec les réseaux sociaux et l'internet, de bières, vins et cépages,  de mots empruntés aux pays de la francophonie, de verbes, et quelques "conneries" à mon goût comme Exit,Exéat, ou Javel qui prennent désormais la marque du pluriel, ou pire Nénufar !

 

Cette simplification a le don de m'énerver. C'est simple, n'importe qui désormais pourra jouer n'importe quoi : "tiens je joue Cashère", "tiens je joue Niets". Le niveau a tellement progressé ces dernières années et les écarts se sont tellement resserrés entre les joueurs, que la sélectivité pouvait se faire sur ces mots là. 


Les membres de l'ODS ne sont pas forcément en cause, puisqu'ils suivent plus ou moins les recommandations des experts linguistiques et puisent dans les dictionnaires Larousse, Robert...qui ont déjà intégré ces nouvelles graphies. Mais au moins pourraient-ils résister un peu plus !

 

Je vais me consoler en me disant que ça va également me faciliter ma vie de joueur !

 

Et puis, tiens Nénufar c'est l'anagramme de Furanne. Ca m'en fait une de plus dans mon escarcelle.

 

0 commentaires

jeu.

23

juil.

2015

Nigel Richards l'extra-terrestre du scrabble !

Incroyable Nigel Richards ! Tenez-vous bien, le type est australien, il ne parle pas un traitre mot de français, et pourtant il est devenu ce week-end Champion du Monde de scrabble francophone classique.

 

Balayés les terribles africains, balayés les français spécialistes des finales... Nigel Richards a tout écrasé sur son passage. Impressionnant, il a appris l'ODS6 en 9 mois, quand d'autres comme nous n'auront jamais assez d'une vie pour assimiler l'ensemble. Doté d'une mémoire spectaculaire, d'une vision de grille également, et sans doute d'une force mentale incomparable.

 

Après 5 parties du duplicate Elite, il partage la 2ème place avec Franck Maniquant à 5 pts du leader !

 

Alors moi aussi ce soir, j'ai décidé de faire mon Nigel Richards. J'ai appris par coeur les 11 mots du nouvel ODS7. Je vous les livre de mémoire et dans l'ordre si je peux :

 

Beu, Cot, Dem, Eve, Fiu, Gif, Loa, Lol, Ois, Oit...Raté il m'en manque un ! Je suis pas prêt d'être champion du monde :-(

4 commentaires

mar.

21

juil.

2015

Nouvel ouvrage scrabble : quelques indiscrétions !

Comme le titre le suggère, je vous livre quelques indiscrétions sur des verbes qui vont faire leur entrée au 1er janvier 2016.


A commencer par quelques verbes connus :


Benner, Clasher, Empeigner, Galocher, Gonder, Groover (v.int), Pétocher (v.int), Pipoter ou Pipeauter, Slamer, Taffer (v.int), Tuner, Tutorer, Tweeter, Twitter, Vapoter...


D'autres verbes moins ou pas connus font leur apparition :


Alper, Becquer, Biquer (v.int), Bouloter (avec un seul T), Cabiner (v.int - aller aux...), Désaimer, Désaquer ou Dézaquer, Détisser, Googler, Googliser, Jazzer, Sexer.


Voilà, c'est un avant-goût de ce qui nous attend :-)


5 commentaires

sam.

18

juil.

2015

Bientôt l'ODS 7 et 1500 nouveautés !

Il sera présenté cette semaine lors des Championnats du Monde de scrabble à Louvain (Belgique).

Il, c'est l'ODS 7, soit la 7ème version du dictionnaire officiel du scrabble. Pas moins de 1 500 mots nouveaux font leur apparition, et surprise 3 disparaissent : AFFICIONADO (graphie erronée), ONGLERIE et ZODIAC (véto des propriétaires de ces marques déposées). Si les 2 dernières paraissent finalement logiques (si tant est qu'elles disparaissent également des dictionnaires Larousse, Robert ou autres), pourquoi n'avoir pas sorti également Syli dont la graphie qui n'existe pas à priori est rentrée par erreur dans les tous 1ers ODS.

 

Bref, intéressons-nous aux nouveaux mots, c'est bien là le plus important car cela va nous occuper pendant quelques mois ! Comme le souligne le journal Ouest France (article ICI), 1 mot de 3 lettres marrant débarque : LOL, acronyme bien connu des amateurs de SMS dont la traduction est "Laughing out loud" ce qui signifie en français "je me marre" et pas vraiment "mort de rire" comme le précise la journaliste (mort de rire c'est MDR en langage djeun, tout PTDR : "Pété de rire" !).

 

Je vous laisse découvrir l'article et les quelques mots fournis, qui empruntent pas mal au vocabulaire de l'internet ou des réseaux sociaux : Tweet, Tweeter, Twitter, Hashtag, et même Googler...Il semblerait même que le Gif bien connu des webmasters intègre le dico.

 

Parmi les mots que j'ai pu glaner ici ou là (merci à Régis, mais il suffit finalement de taper ODS7 dans Google pour trouver des listes très partielles), voici un aperçu des petits mots avec lettres chères :

 

Opex, Botox, Détox, Plexi, Proxo, Sexer (v.tr - trier d'après le sexe), SexeurExtime (contraire d'intime). Parmi les mots courants familiers, on découvre Jaja (vin de mauvaise qualité), Kéké (frimeur), Yoyo, Wrap (sandwich), Buzet - Givry - Maury et Rully qui sont des vins, et la Zumba bien connue des salles de sport.

 

Voici une petite liste de mots à lettres chères inconnus pour moi au bataillon :

Fjell, Jello, Flow, Swin, Gnawa, Gwoka, Wiski, Dhikr, Dobok, Kénaf, Pakol, Byeri, Gyrus, Zarma, Zorse...

 

Bon en attendant de tout décortiquer, amusez-vous déjà avec ça !

 

 

 

 

11 commentaires

sam.

04

avril

2015

Les % moyens par série

J'ai eu le temps récemment de parcourir quelques ouvrages de scrabble dont celui de Franck Maniquant "la méthode Maniquant".

 

Et parmi la mine d'informations fournies, j'ai trouvé un tableau fort intéressant sur les % moyens des joueurs de scrabble francophone en 3 minutes par coup. L'intérêt de cette statistique est qu'elle est calculée par série.

 

Ainsi on apprend qu'un Super Série (top 30 des meilleurs joueurs francophones) joue à hauteur de 98.84% en moyenne et égare 10 points en moyenne sur une partie de 900 pts. 1 série 1B tel que Gérard Bailly joue en moyenne à 95.77%, 1 série 2A telle Laurence Tournay joue à 93.5%, 1 joueur 3B comme moi à 88.2%, etc. (je vous mets en téléchargement l'ensemble des données).

 

Bref, tout cela pour vous dire que cette stat va vous permettre de vous étalonner par rapport à la moyenne de votre série, en vous comparant avec votre % club. Et cela va vous permettre dans la majorité des cas de vous conforter dans l'idée que vous êtes bien positionné, voire mieux parfois que la moyenne.

 

Prenons le cas de Françoise (au hasard) qui évolue actuellement en 6B : son % moyen calculé par Franck Maniquant est de 66,58%. Son % club est de 70.02% ! Donc elle se situe 3.5 pts au-dessus de la moyenne, soit quasiment le niveau de la série 5D ! Elle n'a désormais plus le droit de se plaindre qu'elle ne progresse pas :-).

 

Pour ceux qui se situeraient en-dessous de cette moyenne, pas d'affolement : prenez ce % comme un objectif à atteindre dans les x mois à venir et non comme une catastrophe. Il suffit sans doute juste d'un peu de travail supplémentaire pour parvenir à vos fins...

 

% moyens par série (base : 3 mn par coup)
source : Franck Maniquant (la méthode Maniquant)
Pourcentages moyens par serie.xlsx
Feuille de calcul Microsoft Excel 10.3 KB
18 commentaires

mer.

14

janv.

2015

Ne nous décourageons pas !

J'aime bien discuter avec les joueurs qui débutent dans le scrabble, de leur expérience, des enseignements qu'ils en tirent, bref de leur "rapport d'étonnement", terme fort employé dans les entreprises.


Samedi dernier, une scrabbleuse me disait qu'elle était un peu découragée par ses résultats et notamment par sa place lors du championnat départemental, en déplorant de ne pas faire beaucoup de progrès.


Alors, chère scrabbleuse,  je vais être très clair : la place n'est pas du tout le critère déterminant permettant de mesurer sa progression. Le seul outil à prendre en compte est le pourcentage. Pour être significatif, celui-ci ne doit pas se réduire à 2 ou 3 parties dans l'année. Au contraire,  il
doit être lissé dans le temps, au fur et à mesure des parties jouées : ce lissage étant nécessaire pour bien prendre en compte la difficulté de telle ou telle partie, le niveau de motivation ou de stress du joueur, la période de jeu (on joue peut-être mieux l'après-midi que le soir après une journée de boulot)...

 

Mais revenons à la place. En quoi terminer 1er tous les jeudis après-midi est intéressant si vous ne confirmez pas votre potentiel le lendemain dans le club voisin, ou le samedi suivant lors d'une joute régionale. Et surtout, vous n'avez aucun élément permettant de justifier un tel écart.

 

Le pourcentage lui permet au contraire de vous fournir ces éléments : en premier lieu, il indique la valeur moyenne de votre jeu sur une partie, et permet de se jauger par rapport à la moyenne de la salle. Plus finement, il donne des indications précieuses vis à vis de la difficulté de la partie : perdre 200 pts sur une partie plate et insipide à 700 pts n'est pas du tout pareil que d'en perdre 300 sur une partie à
1 000 pts truffée de scrabbles difficiles. Le % est égal, mais la seconde partie a beaucoup plus de panache que la précédente.

 

Je vous invite donc à bien regarder chaque semaine les fichiers établis par Régis : le fichier Classement des parties vous fournit votre % et le % moyen de la salle pour chaque partie jouée dans la semaine, et le fichier Régularité collecte tous vos % sur une saison et vous fournit votre niveau moyen.

 

Pour revenir à la joueuse de samedi, j'ai regardé son % en club et son % sur le championnat départemental : elle a perdu 8 % vs le club. Elle peut donc s'interroger sur la nature de cette perte, mais sans doute les conditions de jeu différentes entre compétition et club, le manque de compétition, le stress engendré, le nombre de parties sont déjà des arguments concrets. Et en l'occurrence, les parties étaient très difficiles...


4 commentaires